Titus

Titus © Musée du Vatican

Titus Flavius Sabinus Vespasianus, empereur romain, surnommé "Les délices du genre humain", naquit à Rome l'an 40 de notre ère, mourut dans la Sabine en 81. Fils de Vespasien, élevé à la cour de Néron, il se signala en Germanie, en Grande-Bretagne. En 67 il suivit son père en Judée, et quand Vespasien fut proclamé empereur il demeura chargé du siège de Jérusalem (69). De retour à Rome, il partagea le pouvoir avec son père, à qui il succéda en 79.

Son règne, fut la continuation du gouvernement réparateur de Vespasien. Sa prodigalité ne fut pas étrangère à sa popularité. Eloquent, poète, musicien, homme de guerre, administrateur habile, son règne trop court ne lui laissa pas le temps de donner toute sa mesure.

De grands fléaux: un incendie qui dévasta Rome, la célèbre éruption du Vésuve (78), où furent ensevelis Herculanum et Pompéi, une peste, vinrent attrister le bonheur dont jouissaient les Romains. Titus fut emporté par une fièvre pernicieuse, après vingt-sept mois de règne.

Citation



Bonus princeps tristem a se dimittit neminem.
Un bon prince ne renvoie personne triste de chez lui.

 

 

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
http://mythologica.fr