Tarquin le superbe

Lucius Tarquinius Superbus, septième et dernier roi de Rome, petits-fils de Tarquin l'Ancien, mort en 494 avant notre ère.

Lucrèce et Sextus Tarquin
Lucrèce violentée par Sextius Tarquin par le Titien
© Musée des BA de Bordeaux

Gendre de Servius Tullius, il s'empara du trône en assassinant son beau-père. Il gouverna d'une manière tyrannique, aux dépens de l'aristocratie. Il interdit les assemblées publiques, et s'entoura de soldats étrangers. Par ailleurs, il agrandit la puissance romaine, enleva des terres aux Volsques et créa, dit-on, la Confédération latine au moyen des "Féries latines", qui réunissaient quarante-cinq villes sous la présidence de Rome.

La Sibylle de Cumes, prêtresse d'Apollon, proposa au roi Tarquin l'achat de neuf livres de prophéties ; deux fois le roi refusa, trouvant le prix trop élevé ; et chaque fois la prêtresse jetait trois livres au feu et doublait le prix des autres ; Tarquin acheta finalement les trois derniers, qui furent conservés dans le temple du Capitole et appelés Livres sibyllins ; ils contenaient les moyens d'acquérir les faveurs des dieux étrangers, grecs et orientaux et diverses prophéties.

De grands travaux furent exécutés dans la ville. Cependant, sa tyrannie le rendit odieux.

Le viol de Lucrèce par son fils Sextus Tarquin souleva la population, et entraîna l'abolition de la royauté. En vain Tarquin s'appuya sur les Etrusques. Vaincu à la bataille du lac Régille, il se retira près d'Aristodème, tyran de Cumes, et mourut en 494.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr