Mécène

Caius Cilnius Maecenas, est né en -69, et mourut en 3 avant notre ère Il était chevalier romain, et issu de rois étrusques.

Il aida Octave à conquérir le pouvoir, l'y consolida par de sages mesures, lui conseilla surtout la clémence, et rallia au nouveau régime les hésitants.

Mécène

C'est à lui qu'Octave doit les traités de Brindes et de Tarente, son mariage avec Scribonia, celui d'Antoine avec Octavie, l'avortement du complot de Lépide.
Ministre d'Auguste, Mécène laissa à d'autres les honneurs, mais sa maison était ouverte à tous. L'opposition n'en était pas exclue, et on l'y voyait avec satisfaction s'énerver en épigrammes inoffensives. Les poètes étaient les bienvenus auprès de lui. Virgile, Horace, Varius furent parmi ses invités réguliers dans ses jardins de l'Esquilin. Lui-même faisait de petits vers, assez prétentieux.

Impotent et affaibli il finit ses jours dans une demi-disgrâce lorsque son beau-frère fut exécuté pour avoir comploté contre l'empereur.

Le mot « mécène » (apparu en 1526) est passé dans le langage courant pour désigner un homme riche qui aide financièrement les artistes, les savants et les hommes de lettres .

 

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
http://mythologica.fr