Anat

Anat est la déesse guerrière assimilée à Athéna.

Selon la littérature d'Ugarit, Anat est la parèdre de Baal, le dieu de l'orage, et elle prenait ses ébats au milieu des nuées et de la rosée. La déesse ouest-sémitique Anat dont l'apparition coïncide avec celle des clans amorites, vers 2000 av. notre ère, porte un nom qui est identique à celui de la ville de Ana(t), sur le Moyen-Euphrate, lié à celui de la tribu qui l'habitait.

Elle était présente dans de nombreux pays (Ougarit, Canaan, Egypte) En Egypte Anat devient la mère divine de pharaon.

Le culte d'Anat était répandu au IIe millénaire dans de vastes régions de Syro-Palestine, également en Égypte et il persiste jusqu'à l'époque hellénistique dans certains milieux phéniciens. Après le début du VIIe siècle, en effet, la déesse n'est vénérée avec certitude qu'à Chypre, à Idalion où elle est associée à Baal et à Lapéthos où elle était assimilée à Athéna et portait l'épithète «refuge des vivants».

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr