Dans la mythologie des iles de l’Océanie, il est difficile de présenter une vue d'ensemble concis du panthéon. Dans les récits des voyageurs on peut établir une longue liste de divinités dont on retrouve le nom dans de nombreuses iles qui au-delà des modifications dialectales offrent un certain nombre de ressemblances Mais ils existe aussi de nombreuses différences. Tantôt la même divinité est, dans des îles différentes d'un archipel voire même au sein d'une même tribu selon les individus, dotée d'attributs différents, ou encore réunit des attributs qui, ailleurs, appartiennent à des divinités distinctes.

Les divinités peuvent être classées selon leurs attributs ou fonctions. L'idée d'une providence régissant la totalité de l'univers semble peu répandue en Océanie. À côté des divinités patronnes des grands phénomènes de la nature, il existe une foule de divinités secondaires, liées à une région restreinte, à une ile, à une montagne, volcan, vallée, ravin, cours d'eau ou fontaine. Parfois même, chaque arbre ou chaque pierre a sa propre divinité.

Les Aborigènes d'Australie établissent une interaction très étroite entre les aspects sociaux et physiques de leur monde. Leurs ancêtres spirituels auraient accompli des actes héroïques au cours d'une période de création connue sous le nom de « temps du Rêve » (en anglais, Dream time) et auraient modelé le paysage pour lui donner sa forme actuelle. Ces êtres ancestraux qui étaient mortels possédaient les caractères humains habituels mais ils pouvaient changer de forme. Des formes comme celles d'animaux ou d'oiseaux, mais ils pouvaient aussi représenter des maladies, des plantes ou des phénomènes météorologiques et astronomiques.

AGORA
   Agora
   Foire Aux Questions
   Musées du monde
   favoris : CTRL+D
   Art et mythologie
CAPHARNAÜM
   Recherche
   Téléchargement
   Quiz
   Librairie de Clio
   Statistiques