Mythologies d'asie

Les mythologies d'Asie sont apparues pour les premiers visiteurs des siècles passés, nourris de la culture grecque et latine, comme bien pauvres comparées à la mythologie classique occidentale mais il faut prendre en compte la large mosaïque de peuples, de langues et de cultures qui couvre l'Asie.

Toutefois par son abondance, sa richesse, sa variété, la mythologie de l'Inde peut rivaliser avec la totalité des mythologies européennes. A coté des les divinités védiques et brahmaniques on trouve une grande quantité de démons avides de conquérir le pouvoir.

À l’opposé de l’Inde, ancrée dans un mysticisme profond, la Chine, jusqu’au Ve siècle av. J.-C., s’est contentée de croire à la survie de l’âme et aux forces de la Nature.
Cela l’a conduite à pratiquer dans chaque cellule familiale le culte des ancêtres et, à de multiples occasions, des rites festifs et des offrandes aux divinités de la Nature et de la Terre. La Géomancie s’est penchée sur l’interprétation des signes terrestres, l’essentiel étant d’obtenir du ciel les conditions matérielles d’une vie agréable, dans une entente harmonieuse entre la Nature et l’homme. Dans la mythologie chinoise on trouve à côté des anciennes divinités indigènes, certaines grandes figures d’origine bouddhique, qui y jouent parfois un rôle inattendu, des héros historiques divinisés et des personnages taoïstes.

La mythologie japonaise est basée à l'origine sur le Shintô qui est une religion polythéiste tribale importée au Japon par des émigrants de Corée et de Mongolie.

Japonaise
Japon
aise
AGORA
   Agora
   Foire Aux Questions
   Musées du monde
   favoris : CTRL+D
   Art et mythologie
CAPHARNAÜM
   Recherche
   Téléchargement
   Quiz
   Librairie de Clio
   Statistiques