Morte d'Arthur

Plusieurs livres portent ce titre du " morte d'Arthur" mais le plus célèbre est celui de Sir Thomas Malory qui est une compilation de plusieurs oeuvres en anglais et en français et qui a été publié pour la première fois en 1485. Le livre comporte huit histoires et se termine par la mort du roi Arthur comme le titre du livre le laisse deviner.
Il existe aussi un récit français en prose (Mort Artu) du XIIIe siècle attribué par erreur Gaulthier Map et qui constitue la dernière partie du "Grand Saint-Graal"

Le morte d'Arthur.
Mort d'Arthur
Le dernier sommeil d'Arthur; E.Burne-Jones

Presque tous les meilleurs chevaliers de la Table Ronde sont réunis autour du roi Arthur : Galaad et Perceval sont morts; Lancelot, oubliant le vœu qu'il a fait de rechercher. Saint Graal, est repris par sa passion Guenièvre. Après avoir participé, sans être reconnu, à un grand tournoi organisé par Arthur, il est recueilli, blessé, dans un château où une jeune fille s'éprend de lui. Arthur, mis au courant de l'infidélité de Guenièvre ne veut pas y croire cependant. Dans l'espoir de voir apparaitre Lancelot Arthur ouvre en vain un second puis un troisième tournoi. Quant à Gauvain le neveu d'Arthur, il n'est jamais question de lui. Lancelot reparaitra finalement pour défendre Guenièvre, lorsque celle-ci sera condamnée au bûcher: la jeune femme, en effet, a causé la mort d'un chevalier en lui faisant manger des poires empoisonnées. Lancelot enlève la reine et la cache dans son château.

Dès lors c'est la guerre entre Arthur et Lancelot; et ce dernier esprit profondément chevaleresque chaque fois qu'il rencontre le roi s'abstient scrupuleusement de l'attaquer. Le pape intervient alors pour imposer une trêve et il exige qu'Arthur reprenne sa femme légitime. Mais, peu après la lutte reprend; Arthur doit faire face à une attaque des Romains et tue leur empereur. Cependant. Mordred à qui le roi avait confié la garde du royaume, tente par traitrise de s'en emparer définitivement. Averti par Guenièvre qui s'est réfugiée dans un couvent, Arthur accourt en Angleterre et Gauvain mourant sur le champ de bataille lui conseille d'appeler Lancelot à son secours. Mais bientôt Arthur et Mordred en viennent aux prises se transpercent l'un l'autre et succombent tous deux au cours d'un terrible combat. Lancelot arrive alors pour défendre la reine et venger son roi. Il bat enfin les fils de Mordred et se retire tout comme la reine. dans un couvent. A la mort de Lancelot prend fin le cycle merveilleux: ce roman est le dernier tintement d'épopée et d'amour du monde breton.

Sir Thomas Malory.

Dans "Le Morte d'Arthur" de l'Anglais Sir Thomas Malory (XVe siècle), ont été fondues plusieurs légendes du cycle arthurien (Lancelot principalement). Le livre, écrit en 1470, fut publié en 1485 par Caxton, le premier imprimeur anglais. L'auteur, dont on ne connut longtemps que le nom, était un gentilhomme du Warwickshire et mourut en prison après avoir mené une vie d'aventures et de vols. Le roman, qu'il mit quinze ans à composer comprend 20 livres divisés en trois parties: dans la première, nous sont contés la naissance du roi Arthur et la fondation de la Table Ronde, le roman de Balin et de Balan (ces deux paladins, qui étaient frères, se tuèrent par erreur en duel) et celui de Gareth et Lineth (histoire de l'écuyer marmiton que méprisait la demoiselle confiée à ses soins).

Dans la seconde se déroule la légende de Tristan et Iseult; dans la troisième, enfin, on trouve le roman de Lancelot et de Guenièvre, l'histoire du Saint Graal et la mort d'Arthur. La légende du Graal, la plus étendue, occupe environ 7 livres. Quand Lucifer se révolta. un énorme rubis enchâssé dans son casque fut détaché par un coup d'épée de l'archange Michel et tomba dans la mer. Salomon, en ayant retrouvé la moitié, fit ciseler une coupe dont Jésus devait se servir pendant la dernière Cène. et dans laquelle Joseph d'Arimathie recueillit le sang du Sauveur au pied de la Croix. La précieuse relique portée par Joseph en Angleterre, disparaît; et les plus valeureux paladins de la Table Ronde feront de sa découverte le principal but de leur vie aventureuse, Mais seul. Galahad fils de Lancelot et de la reine Elaine le jeune homme au bouclier blanc orné d'une rouge croix, réussit à la retrouver parce qu'il avait les yeux assez purs pour la voir, A la mort de Galahad. les anges remporteront la coupe en paradis.

Ce récit décousu, aux digressions sans nombre, se rachète, cependant. par un style merveilleusement naif et harmonieux qui a exercé son charme sur les lecteurs de tous les temps. Avec une candeur qui touche. Malory rapporte les exploits des chevaliers comme autant d'aventures bien réelles sans jamais s'étonner, analyser ou commenter. Il a su rendre très vivant tout ce monde fantastique de la chevalerie dont l'Idéal n'était que pureté et justice, Plus d'un écrivain ont subi l'attrait des légendes de Malory : ainsi Spenser dans la Reine de Fée.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]