Žemyna

Žemyna ou Žemynėlė représente la Terre-Mère.

Hymnes à Zemyna

Elle est la fille de Saulė, la déesse du soleil, et de Mėnulis ou Menuo, le dieu de la lune.

Žemyna personnifie la terre fertile qui nourrit toute la vie sur terre, qu'elle soit humaine, végétale ou animale. Tout ce qui est né de la terre retournera sur la terre, son culte est donc aussi lié à la mort.
Lors du culte en son honneur, le chef de famille buvait une chope de bière, mais il versait d'abord un peu de la boisson sur le sol en forme de libation et faisait une courte prière. Ensuite, il tuait un coq ou un porcelet noir, qui était cuit et mangé par toute la famille. Chaque membre de la famille recevrait une miche de pain et prononcerait des prières, des bénédictions et des salutations à la déesse. Les os et autres restes étaient brûlés ou enterrés en tant que sacrifices à la déesse. De même un morceau de pain était enfoui dans le premier sillon labouré. Les gens s'adressaient à Žemyna sous divers noms et diminutifs affectueux.

Žemyna était accompagné du dieu Žemepatis qui est son frère ; il veille sur la ferme pendant que sa sœur surveille les champs.

La déesse était mariée soit Perkūnas (dieu du tonnerre), soit Praamžius (manifestation du dieu céleste en chef, Dievas). Ainsi formaient-ils le couple typique de terre-mère terre et de père ciel. On croyait que la terre avait besoin d'être fertilisée par le ciel (pluie et tonnerre). Il était interdit de labourer ou de semer avant le premier coup de tonnerre, sinon la terre serait stérile.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]