Saulė

Saulė était la déesse du soleil dans les mythologies lituanienne et lettone.

Saulė
par Dysharmonnia

Saulė est mentionnée dans l'une des premières sources écrites sur la mythologie lituanienne. Selon la traduction slave de la chronique de John Malalas (1261), un faible forgeron nommé Teliavelis fabriqua le Soleil et le plaça dans le ciel. Des missionnaires qui christianisèrent la Lituanie, affirment avoir vu le fameux marteau vénéré par les habitants.

Légendes

Saulė et Mėnuo ou Mēness, le dieu de la Lune étaient tombés amoureux l'un de l'autre et ils se marièrent. Un peu plus tard malgrè son mariage, Mėnuo est tomba amoureux d'Aušrinė (Étoile du matin). Pour son infidélité, Perkūnas, le dieu du tonnerre, punit sévèrement Mėnuo.
Selon une version, Mėnuo fut coupé en deux, mais il n'a rien appris de ses erreurs et il recommença le mois suivant; c'est ainsi que sa peine est répétée tous les mois.

Une autre version affirme que Mėnuo et Saulė étaient séparés, mais ils voulaient tous deux voir leur fille Žemyna (Terre). C'est pourquoi le soleil brille pendant le jour, tandis que la lune lui rend visite la nuit.

Une troisième version affirme que Mėnuo fut défiguré par Dievas (le dieu suprême) ou Saulė elle même.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


05-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]