titre

❖ Hourrites

Les Hourrites s'installèrent en haute Mésopotamie dès le IIIe millénaire avant notre ère; ils parlaient une langue agluttinante d'origine indo-européenne.

Durant deux millénaires, ils apportèrent d'importantes contributions à la culture du Proche-Orient ancien et formèrent l'essentiel de la population du royaume de Mitanni au XVIe siècle avant notre ère

❖ Mythologie ougaritique

Les principaux dieux hourrites étaient Teshub, dieu de l'atmosphère, Kumarbi, père des dieux, et Shaushga, déesse proche de Ishtar la babylonienne. Ils vénéraient également un dieu-soleil (Shimegi), un dieu-lune (Kusuh) et englobaient dans leur panthéon nombre des divinités mésopotamiennes. Les Hourrites s'établirent également dans le Sud de l'Anatolie et un grand nombre de leurs récits mythiques furent repris par les Hittites. Étant donné l'absence de textes religieux émanant des Hourrites, les sources concernant la mythologie de ce peuple proviennent toutes de versions mésopotamiennes ou hittites. Certains de leurs mythes semblent avoir atteint la Grèce antique, sans doute par l'intermédiaire des Hittites. Voir la partie historique.

❖ Hittites

Les Hittites, dont l'origine est sans doute indo-européenne, s'installèrent en Anatolie (actuelle Turquie) au XVIIIe siècle av. notre ére et y fondèrent un royaume indépendant autour d'une capitale nommée Hattousas. Le mot hittite tire son origine de « hatti », nom désignant les populations indigènes qui développèrent une civilisation florissante durant l'âge du bronze. Au XVe siècle, les Hittites contrôlaient l'Anatolie et la Mésopotamie supérieure, et contestaient souvent avec succès la suprématie égyptienne en Syrie et en Palestine. L'Empire hittite fut démantelé au XIII siècle, mais plusieurs principautés hittites étaient encore solidement établies à l'aube du Ier millénaire av. notre ère. Voir la partie historique.

L'écriture hittite fut d'abord cunéiforme, puis hiéroglyphique. Notre connaissance de la mythologie hittite provient de tablettes cunéiformes découvertes dans les ruines d'Hattousas, aujourd'hui à Bogazkale (Turquie).

❖ Mythologie hittite

Profondément polythéiste, à tel point que les Hittites eux mêmes parlaient de leurs « mille dieux », leur religion fut caractérisée par trois phénomènes fondamentaux : tout d'abord elle est le résultat d'un syncrétisme entre la religion originelle de ce peuple et celle pratiquée par les Hattis autochtones; ensuite, il n'y a jamais eu de panthéon officiel, chaque région, chaque localité a eu son propre panthéon qui variait au gré des conquètes et des défections; finalement, les dieux adorés par les Hittites ont considérablement variés au cours des siècles, par l'assimilation des divinités des peuples voisins, parfois en les identifiant avec d'autres similaires du panthéon antérieur.Malgré l'absence de panthéon officiel, un effort d'identification des dieux eu lieu sous l'Empire: chaque cité conservait les noms de ses dieux propres, mais les dieux similaires de chaque cité étaient considérés comme unique, bien que portant des noms différents.

Les principales divinités hittites étaient le dieu de l'atmosphère, qui portait divers noms, et la déesse-soleil Arinna. Le panthéon officiel de l'Empire hittite englobait les mille dieux du Hatti, ce qui témoigne de l'appropriation par ce peuple de nombreuses divinités étrangères, en particulier mésopotamiennes et hourrites. De fait, nombre des mythes hittites sont des transcriptions de récits hourrites. Liste simple des divinités hittites.

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle

https://mythologica.fr