Goibniu

Goibniu, le dieu-forgeron irlandais, fils de Brigit et Tuireann, est le chef des artisans métallurgistes, il est responsable de la fabrication des armes magiques.

 
Goibniu
Goibniu par G. Gaudenzi

Il est le frère de Credne l'orfèvre, et Luchta le charpentier.
Son équivalent gallois est Gofannon.

❖ Légendes

Grâce à son marteau magique, il peut fabriquer une épée ou un javelot parfait en trois coups de son marteau magique. Juste avant la terrible bataille de Magh Tuireadh un espion vint voir comment il étaity possbile de fabriquer de telles armes si rapidement et il blessa le forgeron.

Dans l’Autre Monde, il brasse la bière et la sert aux autres dieux lors du Festin d’Immortalité, Fled Goibnenn.

Dieu Forgeron de l'Irlande celtique, Goibniu, dans le récit du Cath Maighe Tuireadh (« Bataille de Moytura »), forge les armes des Túatha Dé Dánann ou « Tribus de la déesse Danan » en lutte contre les démons malfaisants que sont les Fomoire. Il est aidé en cela par le charpentier Luchta et par le bronzier Credne. C'est lui qui assure aussi aux dieux la nourriture d'immortalité, comme Vulcain ou Héphaïstos ; et il n'existe aucune divinité « agricole » car Goibniu, le forgeron, fabrique aussi bien les outils du travail de la terre que les armes de la guerre. Ce n'est pas une divinité secondaire, mais, comme Brigit, la christianisation l'a éliminé des récits.

Aucun correspondant gaulois n'est mentionné par César dans sa liste des dieux, parce qu'il attribue globalement à Minerve le patronage de l'artisanat. Mais le thème nominal est représenté en gaulois par les anthroponymes Gobannitio, nom d'un prince arverne, père de Vercingétorix, et Gobannicnos, « fils de Gobannos ».

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]