Palden Lhamo

Palden Lhamo (Tibet) ou Shri Devi (sanskrit) est le seul Dharmapala, ou protecteur de la Loi bouddhiste, de sexe féminin. Elle fut créée et armée par les autres divinités afin de défendre le tantrisme, tradition selon laquelle on accède à l'illumination au travers de pratiques rituelles.

Palden Lhamo

Selon la légende,  lorsque la déesse décida de convertir son peuple au bouddhisme, elle prononça le voeu de tuer son fils si elle ne parvenait pas à  convertir son mari,  ennemi farouche de la religion.

En dépit de tous ses efforts son mari, le roi des démons, refusa de se convertir; fidèle à son voeu, elle tua son fils et fit réaliser une selle avec sa peau fraîchement écorchée.

Alors qu'elle s'enfuyait, le roi des démons lancé à sa poursuite lui décocha une flèche empoisonnée, qui atteignit sa monture à la cuisse. Grâce à ses pouvoirs surnaturels, la déesse transforma cette blessure en oeil, qui apparut à l'endroit de la blessure.

 

Palden Lhamo
(Bronze tibétain XVIII e siècle)

Palden Lhamo se déplace sur le dos d'un mulet harnaché de serpents venimeux en guise de rênes, et recouvert avec la peau d'un Yakh-Sas. Selon une légende, cette peau est celle du propre fils de Palden Lhamo, qu'elle aurait dévoré. Palden Lhamo possède trois yeux et dix bras. Comme les Dharmapalas, elle porte une couronne et une guirlande de crânes. , et elle est quelquefois représentée en train de marcher sur un lac de sang en compagnie de deux autres entités féminines. Déesse terrifiante et sanguinaire, elle est souvent considérée comme l'épouse de Yama, le dieu des morts; mais on dit qu'elle est l'épouse d'un roi yaksha du Sri Lanka. Elle vient en aide à ceux qui recherchent sérieusement sa protection.

Arts

Parmi les différentes représentations de Palden Lhamo, la plus courante la montre avec une expression féroce renforcée par la présence d'un troisième oeil. Une ceinture de têtes coupées entoure la taille de la déesse à la peau noire, qui tient dans la main un crâne rempli de sang (kapala). Elle monte une, mule sellée d'une peau humaine écorchée tandis que des vipères font office de bride.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle

Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]